Les mouvements de base pour commencer à danser la Bachata

Danser la Bachata

Contrairement au rock et à la salsa, la bachata est l’une des danses les plus simples à connaître, mais surtout l’une des plus sensuelles. Cette danse se compose de pas simples et de mouvements de hanche et bassin répétés. Elle est adaptée à tous types de danseurs, à savoir les plus débutants. Aussi simple que séduisante, la bachata est un parfait mélange de boléro et d’autres inspirations, comme le chachacha ou le tango. Les danseurs, accompagnés de percussionnistes et de guitaristes, évoluent dans la salle en réalisant des mouvements rythmés et langoureux. 

Apprendre les pas en solo

Tout d’abord, il est nécessaire d’enseigner l’alternance des pas en rythme afin de se synchroniser avec le partenaire et la musique. C’est le point essentiel à noter avant de passer à la phase suivante. Les pas de base de la bachata sont très accessibles. Vous devez les maîtriser en deux temps et trois mouvements. Ainsi, la bachata se danse en 8 temps, suivi d’une pause sur le 4 et sur le 8. Chaque changement du pas de danse n’est rien d’autre qu’une concrétisation du pas de base dans une orientation donnée. Il est essentiel de s’adapter à chaque variation du pas en dansant en solo en bachata. Il faut aussi comprendre la notion de contre-position qui est une endurance créée par la femme quand l’homme demande à son partenaire de changer de direction. Apprendre à guider chaque changement de pas de façon non équivoque et s’entraîner sur une combinaison structurée sont également primordiaux. Pour connaître davantage cette danse, veuillez voir ici

Les isolations des mouvements du corps

Une fois que le pas de base est associé à un jeu d’enfant, vous aurez la possibilité de passer à l’étape de la sensualité. Sensualité veut dire isolation et en danse, le terme isolation est employé quand le danseur ne bouge qu’une seule partie du corps. Simultanément, le reste du corps devra rester immobile. Les isolations requièrent d’avoir une maîtrise corporelle suffisamment approfondie. L’objectif est d’activer une seule partie lorsque que les autres sont à l’arrêt. Comme les accents en Bachata sont parfaitement marqués, il est commode de suivre le tempo. Toutefois, pour bien la danser, il faut bien étudier la musicalité de la même façon que le ferait un musicien. Il est recommandé d’apprendre à reconnaitre les variations musicales et aussi à les exprimer avec le corps. Pour bien danser la bachata avec style, vous devez discerner les mouvements si particuliers du déhanché. En effet, c’est l’élément central qui vous donne votre propre style. De ce fait, cette danse sensuelle est surtout marquée par le déhanchement.

Un bon guidage pour la bachata

Le guidage en bachata se fait en différentes parties. Dans la phase de préparation, le danseur positionne son corps et positionne sa partenaire de manière à permettre la réalisation du mouvement naturellement. Quant à la phase d’exécution, c’est le guidage proprement dit. À cet effet, la danseuse n’a pas à réfléchir et à pressentir ce que le danseur désire qu’elle exécute, le mouvement va de soi. Un bon guideur, c’est quelqu’un qui respecte ces étapes en alliant fermeté et douceur. La maîtrise de la bachata vient alors avec un entraînement régulier, il n’y a pas vraiment de miracle. L’art de danser en amoureux, c’est de danser et de se déhancher comme si les deux corps ne font plus qu’un seul. Ces deux partenaires doivent se raccorder profondément par les émotions ou par le toucher. Étant un bon danseur, vous devez tenir votre partenaire fermement et tendrement afin qu’il comprenne chaque signal de votre part. Trop de force est inutile, à vrai dire, vous risquez de limiter sa liberté d’expression et de mouvement.