Le panettone : l’un des desserts de Noël les plus typiques en Italie

panettone

Publié le : 22 mai 20224 mins de lecture

Le panettone est l’un des desserts de Noël les plus typiques en Italie. Pendant les fêtes, il est, généralement, offert en cadeau à des amis ou à la famille et est apporté à la table pour adoucir les repas et les dîners qui réunissent les familles à cette période.

On se promènera, ensuite, à travers son histoire et les légendes qui l’entourent, ainsi que certaines curiosités et traditions qui ont été préservées, aujourd’hui. Après avoir lu ce billet, vous aurez sûrement envie de manger une bonne part de ce délicieux gâteau !

Curiosités et traditions

Différents types de panettone sont proposés sur les marchés de Noël, dans toute l’Italie. Ces dernières années, les pâtissiers ont laissé libre cours à leur créativité en présentant des types de garniture nouveaux et différents pour ce gâteau, adaptés aux goûts de chacun.

Au marché de Noël de Bassano del Grappa, par exemple, il est de tradition de distribuer des tranches de panettone le soir du réveillon. En revanche, au marché de Noël de Lazise, dans la province de Vérone, le 21 décembre, on vote et on désigne le meilleur panettone d’Italie, avec la possibilité de le goûter, bien sûr.

Chaque année à l’approche de Noël, dans la patrie du panettone, Milan, est élu le Roi du Panettone, le meilleur pâtissier de l’année spécialisé dans la préparation de ce dessert.

Si vous avez aimé ce billet, vous serez, également, intéressé par la découverte de l’histoire d’un autre des desserts les plus célèbres et les plus acclamés au monde : le tiramisu dont vous trouverez une excellente recette sur epicurien.be.

L’histoire

Le panettone est né en Lombardie, à Milan, et c’est un gâteau à la levure, en forme de dôme cylindrique dont les ingrédients de base sont l’eau, la farine, le beurre et les jaunes d’œufs ; auxquels on ajoute des fruits confits et des raisins secs.

Il existe plusieurs légendes sur l’origine du panettone, mais au fil des ans, il semble que la théorie la plus probable se soit imposée.

En 1200, il existait, déjà, un pain aux raisins secs et au miel, mais c’est au cours des siècles suivants que la recette a été perfectionnée. On raconte qu’en 1400, Messer Ughetto Atellani, un fauconnier de Milan, est tombé amoureux de la fille d’un boulanger et que, pour l’impressionner, il s’est laissé embaucher dans la boulangerie pour inventer un dessert. Une fois sorti du four, le gâteau aux fruits confits eut un tel succès que le jeune homme fut autorisé à épouser sa bien-aimée.

Une autre histoire raconte qu’un cuisinier au service de Ludovico le Maure, chargé de la préparation du repas de Noël, oublia le gâteau dans le four et le brûla. Un commis de cuisine au service de la famille, Toni, remarque le désespoir du pauvre cuisinier et tente de le rassurer en lui proposant de faire un gâteau avec ce qui reste dans le garde-manger : levure, farine, œufs, beurre et raisins secs. Tout le monde a apprécié le délice de ce gâteau dont le nom semble provenir de  » pain de Toni  » et de là « panettone ».

11 raisons pour lesquelles le café est essentiel pour votre santé
Commander des sushis en ligne à Reims

Plan du site