Les cigarettes électroniques peuvent-elles aider à arrêter de fumer ?

Cigarette électronique

Il existe plusieurs façons de se débarrasser du fléau du tabac. Arrêter de fumer en utilisant des cigarettes électroniques en fait partie. Les e-cigarettes séduisent de plus en plus les fumeurs de cigarettes traditionnelles, mais également les non-fumeurs. Opter pour des e-cigarettes peut vous permettre de réduire progressivement votre consommation de tabac, voire même de mettre fin à votre tabagisme.

Cigarette électronique : qu’est-ce que c’est ?

Une e-cigarette ou cigarette électronique est un appareil électronique qui consiste à chauffer de l’e-liquide pour produire de la vapeur aromatisée. C’est cette vapeur qui est inhalée par les utilisateurs. Les e-cigarettes fonctionnent en chauffant un e-liquide utilisé comme substitut du tabac à une température d’environ 60° pour générer de la vapeur. La fumée des cigarettes traditionnelles est produite après combustion, à une température comprise entre 500 et 700°.

Il existe plusieurs aides au sevrage tabagique nicotinique sur le marché. Par conséquent, les futurs ex-fumeurs peuvent souvent choisir entre des patchs, de la gomme et, dans certaines situations, des médicaments. Ces substituts nicotiniques peuvent fonctionner dans certaines situations, mais elles peuvent échouer dans d’autres.

Les e-cigarettes ont un avantage indéniable par rapport aux autres aides au sevrage tabagique. En effet, elles vous permettent de reproduire les gestes, vous procurant ainsi les mêmes sensations apportées par les cigarettes classiques. La nouvelle technologie d’e-cigarette peut désormais fournir un hit comparable aux hits des cigarettes traditionnelles, avec une absorption de nicotine plus efficace et plus rapide. Visitez ce magasin de cigarette électronique en ligne pour en savoir plus.

Comparaison de la toxicité entre les cigarettes électroniques et le tabagisme :

Contrairement aux cigarettes traditionnelles, qui produisent une fumée contenant plusieurs substances toxiques telles que l’acétone, le goudron, l’ammoniac, le monoxyde de carbone, etc., la vapeur d’eau produite par les e-cigarettes ne contient pas ces éléments nocifs, qui sont associées à la majorité des maladies causées par le tabac.

Cependant, comme les cigarettes classiques, la majorité des liquides d’e-cigarette contiennent de la nicotine, mais ils présentent des concentrations variées. Même si les produits de cigarette électronique ne contiennent pas de nicotine, ils contiennent d’autres produits chimiques nocifs, mais à des concentrations considérablement inférieures à celles trouvées dans les cigarettes traditionnelles.

On trouve également dans les liquides de cigarette électronique du glycérol, du propylène glycol, des arômes et quelques substances dérivées du cannabis. L’ingrédient principal de l’e-liquide est le propylène glycol, qui est aussi utilisé comme additifs alimentaires. Le glycérol est non toxique à 60°. Sa nocivité n’est significative qu’au-dessus de 250°.

Les concentrations de cancérigènes dans les produits de cigarette électronique sont de 9 à 450 fois inférieures à celles des cigarettes traditionnelles. Les cancers liés au tabac et d’autres maladies graves sont dus à l’existence des agents cancérigènes dans la fumée produite lors d’une combustion. La vapeur produite au cours d’un vapotage contient ces agents, mais à des quantités insignifiantes. En bref, les e-cigarettes sont moins nocives que le tabac. Par conséquent, les risques pour les adeptes de cigarettes électroniques ne sont pas aussi élevés que ceux pour les fumeurs traditionnels.

E-cigarette : une aide efficace pour arrêter de fumer

Les e-cigarettes ont démontré leur efficacité pour aider à arrêter de fumer. Il s’agit d’une manière efficace de réduire la consommation de cigarette classique ou même d’arrêter de fumer.

En fait, les cigarettes électroniques elles-mêmes sont considérées comme des substituts nicotiniques. Elles fournissent au corps un approvisionnement régulier en nicotine, permettant à ses utilisateurs de réduire leur dose de nicotine en 3 mois, tout comme ceux qui utilisent des patchs à la nicotine.

Une recherche fiable a également montré que les taux d’arrêt du tabac étaient plus élevés chez les fumeurs qui avaient utilisé des cigarettes électroniques, jusqu’à 18 %. Pour ceux qui utilisaient d’autres substituts nicotiniques, ce dernier n’était que d’environ 9,9 %.

Mais même si les e-cigarettes ont permis à des millions d’ex-fumeurs d’arrêter de fumer, la polémique persiste, notamment sur les dangers qu’elles peuvent entraîner. Cependant, de nombreux médecins le considèrent utile pour arrêter de fumer, sous certaines conditions.

Réussir à arrêter de fumer avec les e-cigarettes :

  • Choisissez la bonne cigarette électronique

Si la taille esthétique est certainement importante, commencez par choisir une e-cigarette qui est à la fois facile d’utilisation et qui convient à vos besoins. Oubliez les modèles cigar-like, techniquement très peu fiables, et le vapotage ultra-sophistiqué conçu pour les vapoteurs confirmés.

  • Choisissez un e-liquide qui contient de la nicotine

Pour arrêter de fumer avec l’e cigarette, il faut également choisir le bon liquide pour e-cigarette : un e-liquide qui vous apporte des niveaux adéquats de nicotine, un e-liquide agréable à vapoter.

Utiliser des e-liquides non nicotiniques est une erreur courante commise par les débutants. Même avec un équipement adapté et une volonté de fer, il est toujours difficile d’atteindre l’abstinence absolue du jour au lendemain.

Selon votre consommation, le taux de nicotine idéal peut être déterminé : 6 mg/ml à 9 mg/ml ou moins pour les fumeurs occasionnels, 12 à 16 mg/ml pour les fumeurs modérés, 18-20 mg/ml pour les gros fumeurs.

  • Ne pas concilier e-cigarettes et cigarettes

Lorsque vous commencez à vapoter, il est recommandé d’arrêter de fumer pendant au moins 15 jours. Avec les e-cigarettes, la nicotine met 20 à 30 minutes pour atteindre le cerveau, alors qu’une cigarette classique ne nécessite que 7 secondes. Par conséquent, il est possible de fumer et de vapoter en même temps.

Cependant, votre cerveau préférera toujours la bouffée rapide de 7 secondes. Ce qui veut dire que la cigarette traditionnelle est encore difficile à remplacer, car elle reste la plus rapide à apporter le sentiment de satisfaction dû à la dépendance. En arrêtant de fumer pendant 15 jours, vous pouvez permettre à votre cerveau de s’adapter à ce nouveau rythme de consommation.

Si vous avez du mal à arrêter complètement de fumer, utilisez des e-liquides qui contiennent des sels de nicotine. Ces derniers permettent d’envoyer la nicotine au cerveau en moins de 10 secondes, recréant le fameux shoot si cher aux fumeurs.

  • La recherche du bonheur avant tout

Pour arrêter de fumer avec une e-cigarette électronique, il faut d’abord goûter au bonheur. Choisissez avec soin vos matériaux et les taux de nicotine qui vous conviennent, avec l’aide d’un magasin de cigarette électronique si nécessaire. Après 15 jours de sevrage, vous pouvez commencer à essayer d’autres e-liquides, mentholés, fruités, gourmands, épicés, vous procurant une telle variété de goûts et de sensations.

Assurance auto : quelles sont les limitations de la loi Hamon ?
Choisir la meilleure offre de box internet : les critères pour bien comparer