Est-ce qu’une infection urinaire peut passer toute seule ?

Infection urinaire

L’appareil urinaire peut être partiellement ou totalement infecté par une infection bactérienne appelée infection urinaire. L’inflammation de la vessie est le type le plus courant d’infection des voies urinaires et touche principalement les femmes.

Avez-vous déjà ressenti des douleurs en urinant ou eu du sang dans vos urines ? Si c’est le cas, il peut s’agir d’une infection des voies urinaires. Il est possible de rapidement diagnostiquer une cystite et savoir comment la traiter dans les plus brefs délais.

Quelles sont les causes les plus fréquentes d’infections urinaires ?

Les études montrent que plus de la moitié des femmes auront une infection urinaire au moins une fois dans leur vie », déclare le professeur François Herber. Sans compter les enfants et les personnes âgées, on dénombre chaque année en France deux millions de cas d’infections urinaires.

Il s’agit donc d’une maladie courante qui, dans la plupart des cas, n’est pas grave. Elle est généralement causée par une auto-infection, lorsque des germes du tractus gastro-intestinal sont transférés du rectum vers l’urètre, où ils pénètrent dans l’urètre et la vessie.

La plupart des cas d’infection urinaire se produisent dans les voies urinaires inférieures, mais les bactéries peuvent également pénétrer dans les reins. Dans ce cas, la maladie est appelée pyélonéphrite. Les femmes sont particulièrement vulnérables, non seulement parce que le rectum et l’urètre sont très proches l’un de l’autre, mais aussi parce que l’urètre est très petit.

Les bactéries n’ont qu’une courte distance à parcourir pour atteindre la vessie. Il est important de suivre un Traitement infections urinaires en urgence. Chez les hommes souffrant d’infections urinaires associées à d’autres facteurs ou pathologies, comme une hyperplasie bénigne de la prostate, une sténose urétrale, une malformation des voies urinaires ou des troubles neurologiques, le cycle est beaucoup plus long.

Comment se manifeste une infection urinaire ?

La présence de bactéries dans les voies urinaires est normale. Si la vessie est vidée régulièrement, les bactéries sont éliminées et l’infection peut être évitée. La cystite aiguë, causée principalement par E. coli, est l’infection urinaire la plus courante et touche presque exclusivement les femmes. Il s’agit d’une inflammation de la vessie causée par le développement de la bactérie E. coli. Ces bactéries intestinales sont initialement présentes en grand nombre dans le rectum. Cela se produit lorsqu’un homme a une infection de la vessie.

  • La bactérie E. coli pénètre dans l’urètre d’une femme par l’anus ou la vulve.
  • Ces bactéries entravent la vidange de la vessie et augmentent l’accumulation d’urine.

Si l’urine reste dans la vessie, la bactérie E. coli a le temps de se multiplier et de provoquer une infection urinaire. Ce type d’infection urétrale chez la femme peut s’accompagner d’une inflammation de l’urètre appelée urétrite, mais cela est rare. Des mictions fréquentes associées à une dysménorrhée ou à des douleurs pelviennes peuvent également être un signe d’endométriose et doivent être envisagées.

Comment reconnaître une infection des voies urinaires ?

Les symptômes varient, mais la plupart des patients se plaignent de mictions fréquentes, d’une incapacité à retenir l’urine et de douleurs dans la vessie. Une douleur symétrique dans la colonne lombaire peut également se produire. Tous ces symptômes sont dus à une infection de la vessie.

En revanche, si vous avez une infection, vous pouvez ressentir une sensation de brûlure lorsque vous urinez. Si vous avez une fièvre supérieure à 38°C, si la douleur est unilatérale, si vous êtes enceinte, si vous êtes un homme ou si vous avez subi une intervention chirurgicale dans le mois qui suit, vous devez consulter un médecin dès que possible.

La pyélonéphrite aiguë peut être une affection plus compliquée causée par une infection progressive des voies urinaires. Traitement infections urinaires : si les calculs urinaires ne sont pas traités à temps ou si des antibiotiques inappropriés sont utilisés, des bactéries résistantes aux médicaments peuvent passer de la vessie aux reins. La pyélonéphrite est la maladie des voies urinaires la plus grave.           

Quand faut-il consulter un médecin ?

Le diagnostic est établi sur la base des symptômes cliniques et peut être confirmé par un test d’urine. Cela doit être fait après la première selle pour détruire toute bactérie restante dans l’urètre. Si les symptômes de l’inflammation de la vessie ne disparaissent pas après quelques jours, il est conseillé de consulter un médecin.

En effet, si la cystite n’est pas traitée, des complications peuvent survenir. Dans la vessie, certains agents pathogènes tels que les bactéries peuvent apparaître dans l’urètre et entraîner généralement une pyélonéphrite. Une simple infection urinaire s’aggrave rapidement pour devenir une infection des reins.

Extérieurement, les symptômes se traduisent par de fortes souffrances localisées dans le dos. Au niveau des femmes enceintes, une infection urinaire entraine très souvent un accouchement précoce. Du côté homme, les infections urinaires non traité entraînent de graves problèmes de prostate. Les symptômes se manifestent ici par des montées de fièvre et des frissons dans tout le corps.   

Quels sont les meilleurs compléments alimentaires naturels pour lutter contre la fatigue ?
Le guide pratique pour les lunettes de vue