Comprendre le rôle des prébiotiques et des probiotiques

probiotiques

Il est fascinant de savoir qu’au moins cent billions de micro-organismes minuscules vivent à l’intérieur de votre système digestif. Ce sont des virus, des bactéries, des parasites et des levures, et leur présence est vitale pour la santé globale. Bien que certains micro-organismes soient en meilleure santé que d’autres, de nombreuses personnes ne le savent pas. Le système immunitaire a besoin d’être équilibré par des micro-organismes sains pour fonctionner correctement. Les déséquilibres du système immunitaire entraînent de nombreux problèmes de santé, qui indiquent le début de la fin ! En plus de consommer des nutriments, ces micro-organismes influencent la production et l’absorption des aliments. Ils jouent également un rôle dans le métabolisme et la physiologie d’un organisme.

Le microbiote intestinal : qu’est-ce que c’est ?

Votre microbiote intestinal cherche toujours l’équilibre entre les formes de vie positives et négatives trouvées dans son domaine. Cet écosystème microbien est également connu sous le nom de flore intestinale ; il existe dès la conception. Les nourrissons étant prédestinés à développer une flore intestinale, ils possèdent déjà cette caractéristique à la naissance. Parce qu’ils sont en contact direct avec les bonnes bactéries de l’écosystème complexe du vagin, les naissances naturelles fournissent un chemin vers les nutriments essentiels.

Le microbiote intestinal joue un rôle essentiel dans le maintien de la santé digestive et de la fonction immunitaire. En effet, le bon équilibre de ces organismes aide à maintenir l’intégrité de la barrière intestinale pour prévenir les fuites qui conduisent à des toxines dans le sang. Il maintient également un métabolisme et une absorption optimaux des nutriments et des médicaments par le corps. Vous savez déjà que votre système digestif fonctionne comme votre deuxième cerveau. Il contient de nombreux micro-organismes qui produisent des acides gras à chaîne courte, qui sont des nutriments que l’intestin aide à produire. Ces micro-organismes aident également à réguler vos hormones impliquées dans la gestion de l’appétit.

Une mauvaise flore intestinale peut causer des problèmes de santé si elle est plus nombreuse que les bonnes bactéries dans l’intestin. Ces soi-disant mauvais micro-organismes concurrencent les bons nutriments dans le corps. Sur ce lien, vous pouvez trouver plus d’informations concernant les prébiotiques et probiotiques.

Les prébiotiques : leur rôle

Dans votre flore intestinale, les probiotiques ont besoin de prébiotiques pour se nourrir. Ces fibres sont indigestes et appartiennent à la catégorie des polysaccharides et des oligosaccharides. Un exemple de prébiotique est l’inuline, qui ressemble à l’insuline.

Vous devez comprendre que les probiotiques sont des organismes microscopiques, appelés ferments lactiques, qui jouent un rôle essentiel dans le système digestif humain. Ils aident au processus digestif, combattent les virus, les champignons et les bactéries parasites en combattant le stress et l’anxiété. Les gens devraient prendre des mesures pour soutenir ces missions.

Les probiotiques n’ont pas nécessairement besoin de prébiotiques pour survivre. Cependant, ils poussent plus facilement lorsque des prébiotiques sont présents. En effet, ils poussent plus vite et plus fort grâce à la présence de prébiotiques. De nouveaux composants apparaissent dans les probiotiques lorsqu’ils décomposent les prébiotiques, qui agissent comme engrais. Ces acides gras à chaîne courte offrent des avantages supplémentaires pour la santé.

Le rôle des probiotiques

Ces micro-organismes vivent à l’intérieur du corps, mais ne sont pas considérés comme faisant partie du corps humain. Ce sont aussi des micro-organismes vivants qui ressemblent au microbiote intestinal, les différences étant soulignées ci-dessous. Lorsqu’ils réussissent pour des raisons spécifiques, ils peuvent augmenter les bienfaits pour la santé.

Dans le domaine médical, les probiotiques désignent des bactéries vivantes qui peuvent prévenir ou traiter les troubles intestinaux ainsi que les infections bactériennes.

Certaines bactéries ont des effets reconnus sur l’organisme, comme l’amélioration du transit intestinal, la réduction des risques de cancer, la protection du système immunitaire, la prévention des problèmes de peau comme l’eczéma, la prévention de certaines infections bactériennes (urinaires et vaginales), la préparation de l’organisme à l’hiver et la protection contre les microbes.

Où trouver des prébiotiques et les probiotiques dans l’alimentation ?

Les personnes qui consomment des aliments riches en fibres ont naturellement une plus grande quantité de prébiotiques dans leur alimentation. Ces aliments comprennent les asperges, les bananes, les cœurs d’artichauts, les haricots, les baies, les choux de Bruxelles, le chou (y compris la salade de chou), les carottes, le chou-fleur, la chicorée, les topinambours, les poireaux, les oignons et le blé. D’autres aliments contenant des quantités importantes de prébiotiques sont l’avoine, l’orge et les céréales.

Les aliments riches en prébiotiques aident à favoriser la croissance de bactéries bénéfiques dans votre intestin. Ces aliments comprennent de nombreuses formes d’aliments pour bébés, des produits laitiers, des jus de fruits et du pain avec fibres ajoutées. Les suppléments peuvent offrir ces avantages à encore plus de personnes en incluant des aliments riches en fibres dans leur formulation.

Les aliments fermentés contiennent des probiotiques comme les produits laitiers, la choucroute, la levure de bière active, la cuisine japonaise et macrobiotique telle que la sauce soja, poisson fermenté… En ligne, vous pouvez découvrir des compléments alimentaires prébiotiques et probiotiques.

Quels sont les meilleurs compléments alimentaires naturels pour lutter contre la fatigue ?
Le guide pratique pour les lunettes de vue