Comment reconnaître une vraie perle d’une fausse ?

perle

Publié le : 30 octobre 20238 mins de lecture

Les perles sont des joyaux de luxes et les seules pierres naturelles issues des organismes vivants. Leur processus de formation se fait dans des coquilles de mollusques d’eau douce et marine. Il y a les perles naturelles ou les perles fines, qui se produisent naturellement sans l’intervention humaine. Vu que c’est très utilisé pour faire des bijoux, il est possible de cultiver artificiellement des perles. Presque la plupart des joailleries utilisent des perles de cultures. La production est artificielle, mais cela ne veut pas dire qu’elles sont fausses. Par contre, il existe des contrefaçons qui imitent complètement les vraies perles. Dans ce cas, il est important de savoir reconnaître une vraie perle d’une fausse. Avec quelques analyses, connaissances et réflexions, vous pouvez faire la différence.

C’est quoi une vraie perle et une fausse perle ?

La vraie perle concerne en général une perle naturelle ou une perle de culture. Ces deux catégories de perles sont issues d’un mollusque, particulièrement des huîtres, qui l’a conçu avec des corps étrangers qui se sont glissés dans la coquille. La perle de culture nécessite en général l’intervention humaine, qui introduit notamment une bille de nacre dans le mollusque. La perle fine ou naturelle ne requiert jamais l’intervention humaine puisque le processus de formation de la perle se fait naturellement. Il s’agit d’une perle très chère parce qu’elle est très rare. Vous avez les perles d’eau douce, qui sont des perles de culture avec une formation se déroulant dans un lac ou une rivière. Celles-ci se développent souvent sans noyaux et sont complètement constituées de nacre. Quant aux fausses perles, elles peuvent être faites en verre, céramiques, en plastique. Il est possible de trouver des imitations faites à partir de vraie poudre de perles. Les fausses perles sont très répandues, qui sont utilisées notamment pour la confection de bijoux fantaisie. Tout simplement, elles peuvent se passer pour de vraies perles, avec un prix qui coûte moins cher. Si vous voulez acheter un bijou doté de vraies perles, il existe des moyens simples pour la différencier d’une fausse perle. Pour plus d’informations, vous pouvez cliquer sur france-perles.fr.

Vérifier l’aspect et la caractéristique de la perle.

Lorsqu’il s’agit de perles, la majorité des gens pensent à une petite chose blanche et parfaitement ronde. Mais en fait, la nature n’est pas parfaite puisque certaines perles ne sont pas dotées de cette forme complètement sphérique. Et même s’il est possible de créer des perles, la forme peut varier. Et c’est la structure de perle qui peut révéler si elle s’agit d’une vraie ou d’une fausse. Une vraie perle artisanale, de culture ou naturelle n’est pas parfaitement sphérique et sa surface n’est pas parfaitement lisse. Elle peut avoir de minuscules fossettes de tailles différentes et souvent rainurées. Si vous l’observez à la loupe, vous pouvez constater la structure et les petites imperfections de la nacre. Ces derniers déterminent la qualité de la perle, ce qui peut vous aider à distinguer les différents types de perles. Par ailleurs, il est aussi possible de savoir l’authenticité des perles par leur brillance. La structure des couches superposées de nacre conserve un bon éclat et reflète la lumière. Si la perle n’est donc pas authentique, elle ne possède pas ces caractéristiques et possède donc un aspect artificiel. Le reflet de la lumière n’est seulement que sur la surface, qui ressemble à l’éclat de verre. Pour tester cet éclat par exemple, observer la perle avec une lampe. Essayez de savoir la quantité de lumière reflétée sur la surface de la perle.

Étape et technique pour tester si une perle est vraie.

Pour vous assurer de procurer une vraie perle lors de votre achat, le premier test que vous pouvez réaliser est de la frotter délicatement avec votre dent. Il s’agit d’une fausse perle si le contact est glissant. Par contre, vous sentirez un léger crissement et des aspérités avec une vraie, en ayant une consistance rugueuse. Pour le deuxième test, prenez deux perles et frottez l’une contre l’autre entre vos mains. Vous constatez une petite friction si elles sont de vraies perles, car leurs surfaces ne sont pas parfaitement satinées. Si vous voyez des poudres qui se détachent et se répandent sur vos doigts, cela peut s’agir de la nacre. Telle une empreinte digitale ou un flocon, toute perle n’est pas similaire, qui se distingue par de petites imperfections. Les perles que vous vérifiez sont totalement sphériques et identiques, c’est probable qu’elles soient artificielles. Pour terminer votre analyse, veuillez tester la sensation de froid d’une perle au toucher. La vraie perle est froide si elle est laissée dans l’air ambiant pendant un certain temps, sans contact en corps chaud. Vous pouvez remarquer que la température est froide.

Autres propriétés pour savoir l’authenticité des perles.

En plus des perles de mauvaise qualité, les fausses perles envahissent le marché de bijoux. En effet, les fausses perles se distinguent par leur surface synthétique et complètement sphérique. Elles sont toutes identiques, de même diamètre si de nombreuses perles sont par exemple dans un collier. Ainsi, la couche qui colore la surface se décolle et s’abime très vite s’il s’agit par exemple d’une perle en plastique. Malheureusement, il existe aussi des perles fausses de meilleure qualité, qui imitent totalement une vraie perle de culture. Pour distinguer d’une vraie perle et d’une fausse, les fausses peuvent être plus légères que les vraies. Les vraies perles sont relativement lourdes et notamment si l’ensemble d’un bijou est composé de l’authentique. Avec un collier en vraies perles, lorsque vous l’enlevez, vous devez d’abord sentir la température froide avant qu’elle réchauffe en contact avec votre peau. L’autre méthode qui peut vous aider à vérifier si une perle est authentique ou non, c’est de la couper en deux. De ce fait, vous pouvez examiner les couches de nacre et s’il n’y a aucune couche, il s’agit d’une fausse perle. D’ailleurs, ce joyau est composé chimiquement d’un carbonate de calcium avec des protéines. Vous pouvez donc la tester en la dissolvant dans une solution base et acide. Plonger la perle dans un verre de vinaigre. Toutefois, vous perdez la perle si elle est vraie puisqu’elle se dissout dans le vinaigre. Une fausse perle par contre est intacte lorsque vous la jetez dans un acide.

Comment se démarquer lors des offres de recrutement en cabinets d’avocats ?
La poudre Holi : un élément essentiel pour des célébrations joyeuses et vibrantes

Plan du site