Comment piéger le ragondin ?

Le ragondin, le rat musqué sont des mammifères nuisibles. Ces deux animaux peuvent causer plusieurs dégâts sur les cultures, des dommages aux berges des canaux et des rivières. Et pour limiter ces dégâts, il faut donc piéger ces animaux. Pour les ragondins en particulier, on ne peut pas annuler son existence, car ce sont des animaux très prolifiques. Dans ce cas, le piégeage n’est qu’une façon de limiter la croissance de sa population. Voici quelques exemples méthodes pour piéger le ragondin.

L’utilisation d’une boite à fauve

La boite à fauve est un piège qui permet de capturer sans blesser les nuisibles. En fait, c’est une façon pour capturer l’animal dans un endroit fermé sans toucher une partie de son corps. C’est une technique qui a, déjà, existé depuis de nombreuses années et elle est classée parmi les pièges de première catégorie. La boite à fauve est facile à utiliser et ne cause pas de danger ni pour le nuisible ni pour le piégeur. Cette technique est très efficace, car elle peut assurer la capture si elle est à la bonne place. Il existe deux types de boites à fauve. Celle a double entrée et celle avec simple entrée.

Si vous voulez utiliser la boite à fauve pour piéger les ragondins, il est conseillé de le poser sur un le lieu où il passe habituellement. Il faut mettre, aussi, un appât qui attire l’odorat du ragondin. Une fois que ce dernier entend l’odeur de l’appât, il entre dans le piège pour le prendre. Et c’est cela qui déclenche le piège et les portes coulissantes tombent soudainement. Dans ce cas, le ragondin ne peut plus sortir de la cage. Si vous voulez plus d’informations, vous pouvez demander des conseils à des experts.

Piéger les ragondins à l’aide d’une cage à ragondin

La cage à ragondin est, aussi, considérée comme un piège de première catégorie. C’est-à-dire, tout le monde peut l’utiliser même s’ils n’ont pas suivi une formation de piégeur. L’utilisation de ce piège est facile, car vous pouvez le mettre partout. Par exemple, sur une rivière si vous consultez un dommage causé par ces nuisibles. Pour cela, si vous souhaitez mettre votre cage dans l’eau, il est conseillé d’utiliser les cages qui peuvent résister à l’humidité.

Tout comme la boite à fauve, l’utilisation de la cage à ragondin nécessite, aussi, l’utilisation d’un appât végétal. Celui-ci doit être placé à l’intérieur de la cage. Et quand le ragondin entre dedans et marche au-dessus de la palette, ce dernier se déclenche et la porte de la cage se rabat tout de suite. La cage ne s’ouvrira plus si le ragondin piégé la fait retourner. Cette cage à ragondin n’est pas faite pour le piégeage des ragondins seulement, mais on peut l’utiliser, aussi, pour plusieurs autres nuisibles.  

L’utilisation d’une cage à ragondin catiche

La catiche est comme une cage à ragondin, mais c’est la façon de piéger qui les différencie. Avec la catiche, on peut piéger plusieurs ragondins ou d’autres nuisibles en même temps. Celui-ci est classé, aussi, comme un piège de première catégorie, car il ne tue pas les animaux qui sont piégés. Dans ce cas, tout le monde peut l’utiliser. Celui-ci est, aussi, facile à utiliser, car, il suffit de mettre un appât à l’endroit prévu pour attirer les nuisibles à monter sur la planche à bascule. Ce dernier est très glissant, car il est fabriqué en tôle d’aluminium. Et lorsque le ragondin marche sur la planche, il va tomber dans la cage quand il arrivera sur le point de bascule.

Pour conclure, si vous êtes victime d’un dégât causé par des nuisibles comme des ragondins. Sachez que vous pouvez les piéger même si vous n’avez pas, encore, suivi une formation de piégeage. Ces trois points sont des exemples de méthodes pour piéger des ragondins.