Que sont les pierres précieuses et semi-précieuses ?

pierre précieuse

Classification des pierres et des minéraux

Les minéraux ont d’abord été classées dans les catégories des « pierres précieuses » et des « pierres semi-précieuses » au milieu des années 1800. Ces termes deviennent rapidement populaires et sont maintenant utilisés dans le monde entier. La plupart des gens qui vendent des pierres précieuses et des bijoux connaissent les termes et les ont utilisés. Les termes restent d’usage courant la littérature et dans l’industrie des pierres précieuses et des bijoux. Cependant, de nombreuses personnes dans le commerce des bijoux et des pierres précieuses n’aiment pas ces noms, et leur utilisation est controversée.

Que sont les pierres précieuses ?

Le nom de pierre précieuse est utilisé en référence à quatre types de minéraux : diamants, rubis, saphirs et émeraudes. Certaines personnes ont inclus l’opale, le jade ou les perles dans la classe des pierres précieuses, mais celles-ci n’ont pas fait l’objet d’une utilisation persistante et répandue. La séparation des pierres en classes « précieuses » et « semi-précieuses » a conduit de nombreuses personnes à penser que les « pierres précieuses » ont plus de valeur et plus précieuses que les « pierres semi-précieuses ». En France, la législation a interdit d’employer le terme « semi-précieux » pour désigner un minéral dans le domaine de la bijouterie-joaillerie. Le terme « pierre fine » doit alors être employé par les professionnels afin d’éviter toutes confusions avec les pierres précieuses, cependant le terme « semi-précieux » reste majoritairement utilisé dans le langage populaire.

Malheureusement, il serait extrêmement difficile d’éliminer l’emploi du mot « semi-précieux ». Au cours des 150 dernières années, des dizaines de livres populaires ont été écrits avec le mot « semi-précieux » dans leurs titres. Aujourd’hui, les termes apparaissent à plusieurs reprises dans de nombreux livres, magazines, pages web et autres documents publiés par des entreprises du commerce des pierres précieuses, des minéraux et des bijoux en pierre, des agences gouvernementales et les institutions les plus influentes en gemmologie. Purger ces termes d’un usage professionnel serait possible, mais les éliminer de l’usage courant serait presque impossible.

Quelles sont les pierres semi-précieuses ou pierres fines ?

Les dénominations « pierres semi-précieuses » et « pierres fines » sont utilisées pour toutes les variétés de pierres précieuses qui ne sont pas classées comme tel. Toute pierre ou minéral pouvant être utilisé en tant qu’objet d’ornement ou pour la création de bijoux serait inclus. Les pierres fines comprennent les pierres précieuses façonnées à partir de minéraux comme : agate, ambre, améthyste, aigue-marine, aventurine, calcédoine, chrysocolle, chrysoprase, citrine, grenat, hématite, jade, jaspe, jet, kunzite, lapis-lazuli, malachite, pierre de lune, obsidienne, onyx, péridot, rhodonite, pierre de soleil, oeil de tigre, tanzanite, topaze, turquoise, tourmaline et bien d’autres espèces minérales.

Mais que signifie exactement ce terme « précieux » pour les pierres

La classification des pierres en catégories « précieuses » et « fines » pourrait donner à certaines personnes l’idée que les « pierres précieuses » sont plus précieuses, plus rares, plus belles et plus onéreuses que les pierres fines ou semi-précieuses. Voici quelques-uns des problèmes rencontrés pour qualifier certaines pierres de « précieuses » en raison de leur valeur, de leur rareté ou de leur beauté.

La notion de valeur marchande

En 2004, une opale de l’Aurora Australis s’est vendue pour 1 million de dollars, un prix de plus de 5500 dollars le carat. Les cabochons de jade de 8 x 10 millimètres de haute qualité pèsent environ 2,5 carats et peuvent se vendre jusqu’à 25 000 dollars. Les gemmes taillées dans du béryl rouge ont été vendues pour plus de 10 000 $ le carat. Ces gemmes ont des valeurs par carat beaucoup plus élevées que la plupart des pierres dites précieuses vendues sur le marché. Ces exemples prouvent clairement que les pierres fines peuvent valoir beaucoup plus cher que les pierres précieuses.

La notion de rareté

De nombreuses pierres semi-précieuses sont également plus rares que les pierres précieuses. Le béryl rouge, l’ammolite, la benitoite, la silice gemme, le grenat démantoïde, le grenat tsavorite et de nombreuses autres pierres précieuses se trouvent tous dans un moins grand nombre d’emplacements géographiques et produits en plus petites quantités que n’importe laquelle des pierres précieuses. Ces minéraux sont très rares en comparaison, mais cela ne leur vaut pas le terme de « précieux » .

La notion du critère esthétique

La beauté et l’opportunité sont deux propriétés qui sont basées sur l’opinion de l’observateur. Il serait intéressant de présenter d’excellents spécimens minéraux de diamant, de rubis, d’émeraude, de saphir et d’opale à un échantillon aléatoire de personnes et de leur demander qui, à leur avis, est le plus beau pour eux. Il est possible que l’opale, considérée comme une pierre fine, gagne ou se place plus haut que les « pierres précieuses » du concours.

La notion de grade

De plus, les mots « précieux » et « semi-précieux » ne tiennent pas compte du grade (qualité) des pierres. Le grade est une mesure générale de la qualité et de la valeur marchande des pierres précieuses qui tient compte de la couleur, de la clarté et du prix potentiel. Certains rubis, saphirs, émeraudes et diamants sont d’une faible qualité qui leur donne un prix très bas, souvent suffisamment bas pour qu’un grand nombre de pierres fines soient plus appréciées.

Pour ces raisons, les termes « pierre précieuse » et « pierre fine » sont arbitraires et dénués de sens. Si les termes disparaissaient soudainement du langage des gemmes et des bijoux, il n’y aurait aucune perte d’exactitude et de précision sur la communication commune. En même temps, la confusion disparaîtrait en même temps. Pour cette raison, les termes devraient être supprimés, mais ils sont tellement ancrés dans le commerce et l’usage courant qu’il serait pratiquement impossible de les supprimer du vocabulaire.

Concentrez-vous sur ce qui vous plaît

Une personne qui souhaite acheter un bijou ne devrait pas être influencée par les termes « précieux » ou « semi-précieux ». Au lieu de cela, nous devrions nous concentrer sur notre attrait personnel et notre attirance pour telle ou telle pierre, qui conviendrait à l’utilisation prévue et à notre budget. Les noms « précieux » et « semi-précieux » sont des désignations anciennes et arbitraires qui n’ont jamais vraiment eu de sens.

Une pierre précieuse est un minéral naturel qui a la beauté et la durabilité nécessaires pour être utilisé comme parure personnelle ou objet ornemental. Certaines personnes croient que toute pierre qui répond à cette définition doit être considérée comme quelque chose de spécial et de « précieux » .