Intégralité – Entretien avec Dominique Pagani : l’U.E, Rousseau, Clouscard, La musique…

A une époque où les forces politiques en présence semble se disputer d’un côté entre deux faces libérales d’une même médaille (sociaux-liberaux / libéraux-« sociaux »), fascisme d’aujourd’hui et de l’autre un retour au fascisme d’antan sous-couvert de populisme… Des personnes comme Dominique Pagani ici, ou Bernard Friot nous redonne espoir en proposant une autre voie, qui a existé, qui puise sa force dans un déjà-là qu’on a étouffé et qui est encore étouffée mais qui ne demande qu’a ré-émerger…

C’est donc après avoir eu le plaisir de vous présenter deux longs entretiens avec Etienne Chouard au sujet d’une démocratie réelle puis Bernard Friot qui analyse la sécurité sociale comme un processus profondément révolutionnaire d’où il tire le principe de salaire à vie, j’ai l’immense honneur aujourd’hui de vous livrer en con parties très riches un long entretien avec Dominique Pagani.

Proche ami et collaborateur de Michel Clouscard, grand connaisseur de Rousseau, Hegel et Marx, durant ces quelques heures il nous livre une fine analyse de l’actualité entre de longues analyses des oeuvres de Jean-jaqcues Rousseau et de Michel Clouscard.

M.Pagani nous montre ici que la philosophie de Rousseau est une philosophie de la liberté et de l’émancipation qui passe tout à la fois par une théorie mais aussi par une pratique politique. Rousseau, c’est un monde qui commence, une dialectique qui synthétise son siècle entre Voltaire et Robespierre.

Par la suite, nous abordons l’oeuvre de Clouscard, plus que jamais d’actualité : le capitalisme séducteur, les fausses révolutions, la contre-révolution libéral-libertaire de mai 68, la « dite société de consommation », la mise en place d’une guerre civile entre pauvre; mais je ne vous en dit pas plus et vous laisse découvrir tout cela en vidéo…

Partie 1 :

Partie 2 :

Partie 3 :

Partie 4 :

Partie 5 :

Bonus :