En quoi une assurance-vie est-elle intéressante ?

assurance-vie

Actuellement, 54 millions de français optent pour l’assurance vie. En effet, l’assurance vie est le meilleur placement en vue d’obtenir un gain considérable. Elle incarne un produit d’épargne et de perspicacité. Son principal objectif est de développer un capital sur une longue période. L’assurance vie constitue un parfait produit de stratégie d’investissement. Cependant, nombreux ignorent l’efficacité garantie par ce processus. Pourquoi l’assurance vie est-elle si intéressante ?

Qu’est-ce que l’assurance vie ?

L’assurance vie est un moyen de placer une épargne pour espérer un investissement sur le long terme. De plus, elle est souvent proposée par les conseillers bancaires. Cette assurance permet d’investir l’épargne sans payer le moindre impôt. En effet, il s’avère que l’assurance vie demeure un excellent investissement d’épargne. Pour l’accompagner, le plan d’épargne en actions (PEA) contribue également à un gain financier. L’assurance vie ne subit pas aux prélèvements sociaux de 17,2%. Le contrat concerné peut aussi suggérer des fonds euros, des actions et des biens immobiliers. Toutefois, plusieurs types d’assurance vie sont proposés par les établissements financiers. Ainsi, une étude de marché est cruciale afin d’adopter la solution la plus pertinente. La société hedios dispose d’une assurance vie polyvalente destinée à satisfaire tous les clients. Effectivement, hedios patrimoine est conçu pour consolider les gammes d’hedios. L’ensemble des bienfaits fournis par cette entreprise se regroupe sur hedios avis.

Comment choisir entre les deux principaux types d’assurance vie ?

Le contrat dit « monosupport » en euros est un contrat où les versements sont principalement engagés dans les obligations. Ainsi, ces versements sont revalorisés chaque année. L’investissement est donc sûr et les intérêts générés sont admis. L’assurance vie « multisupport » est un contrat qui permet d’investir dans deux types de support. Il faut préciser que ces types sont au choix et proposent chacun des avantages différents. L’assureur se charge du support en fonds euros. Les fonds euros sont majoritairement investis dans les obligations concernant les Etats européens. De plus, ils bénéficient d’un avantage plus important, car une partie du capital s’engage dans les actions et immobiliers. Ce type de support promet un investissement solide grâce à l’effet cliquet. Ce dernier assure la progression du capital investi. Le support en unités de compte constitue des fonds investis en actions, obligations ou immobiliers. Cependant, les unités de compte peuvent aussi engendrer des risques de perte financière. Toutefois, elles offrent aussi un gain plus fulgurant selon les conditions. L’assurance vie peut se gérer soi-même ou par l’intermédiaire d’un gestionnaire. La gestion libre désigne une allocation en fonds euros ou en unités de compte entièrement contrôlée par le client. Elle est souvent destinée pour les clients qui ont choisi les unités de compte ou ceux qui se sont focalisés sur les fonds euros. Quant à la gestion pilotée, le courtier évalue le profil du client (défensif, offensif, équilibré, …). En conséquent, le gestionnaire dispose d’un mandat pour assurer l’assurance vie du client. En outre, il est capable de définir l’allocation adaptée au profil.

En quoi l’assurance vie est-elle captivante ?

L’assurance vie offre des avantages très attrayants. L’argent investi est disponible à tout moment. Ainsi, les retraits d’argent se font sans problème. Par contre, l’assurance vie est exclusivement pour le client concerné et ne peut se transférer. Néanmoins, elle se différencie de l’assurance décès : l’assurance vie désigne un produit d’épargne, l’assurance décès est un contrat pour prévenir la sécurité sociale. L’assurance vie permet à la personne de transmettre le capital total aux successeurs qu’elle aura choisie (hors droit commun). En conséquence, le client établi l’assurance vie en toute confidentialité. Un autre avantage produit par celle-ci est que le montant de versement ne connaît aucun plafond. De plus, l’assurance vie est un produit simple et accessible à tout le monde. Les contrats sont ouverts à partir d’une faible somme. Le risque de perte de capital est assez faible et dépend de l’allocation choisie. Ainsi, l’investissement intégral dans les fonds euros admet aucun risque. Dans le cas d’une gestion libre dans les unités de compte, les obligations, actions ou immobiliers sont plus susceptibles d’atteindre le client.

La fiscalité de l’assurance vie

Il est important de préciser que prescrire une assurance vie le plus tôt possible permettra de profiter l’avantage de la fiscalité sur l’usage de l’épargne. En effet, les impôts sur l’assurance vie sont exonérés après un contrat de plus de 8 ans. L’hors succession de l’assurance vie permet de choisir le bénéficiaire. Ce dernier peut ensuite recevoir 152 500 euros sans qu’il n’ait à payer les droits de succession. Un prélèvement est soumis à chaque bénéficiaire lorsque le capital décès qui lui est destiné est supérieur à 152 500 euros. Effectivement, 20% sur la part nette de chacun des bénéficiaires sont relevés si le capital est inférieur ou égal à 700 000 euros. Dans le cas où le prélèvement est supérieur à cette somme, 31,25% sur la fraction de la part nette sont relevés.